La justice déclare « illégale » la grève des techniciens de maintenance

La justice déclare "illégale" la grève des techniciens de maintenance

La décision du tribunal « fait obligation aux travailleurs et techniciens de maintenance de ne pas entraver l’activité de la compagnie », a ajouté la même source. 

Pour sa part, « la direction générale d’Air Algérie a souligné son attachement au dialogue constructif dans le cadre de la loi avec l’ensemble des partenaires sociaux », précisant que cette démarche « sert la compagnie et les travailleurs ». 

La compagnie aérienne nationale avait annoncé dans un communiqué que des perturbations toucheront l’ensemble des vols d’Air Algérie sur les réseaux domestique et international suite à une grève du personnel de la maintenance.  

Pour rappel, les techniciens et travailleurs des services de maintenance des avions, ont entamé mardi une grève illimitée, en soulevant une série de revendications, notamment la révision de la grille de classification professionnelle et des salaires conformément aux dispositions de la convention collective. 

Le Président directeur général d’Air Algérie, Bekhouche Allache a qualifié, dans un entretien téléphonique accordé à l’APS, cette grève d' »illégale », car a-t-il dit elle ne satisfait pas les conditions légales relative à l’annonce de grève en sus d’être déclenchée subitement,  affirmant que « la SNTMA n’a même pas daigner contacter la direction générale de la compagnie pour discuter de leurs revendication, et ce au terme de la réunion de leur assemblée générale extraordinaire, et a  déclenché le mouvement de grève d’une manière contraire aux procédures en vigueur relatives aux mouvements de protestation ».  

Pour sa part, le président de la SNTMA, Ahmed Boutoumi a indiqué à l’APS que la grève entamée mardi sera « illimitée et à travers l’ensemble des aéroports du pays », et ce jusqu’à l’application des clauses de la convention collective, particulièrement celles relatives à la classification professionnelle, à la grille de salaire et aux primes.    

Source : Algérie Presse Service