Tous les vols à destination de Bruxelles déviés sur l’aéroport de Lille jusqu’à nouvel ordre

Tous les vols à destination de Bruxelles déviés sur l’aéroport de Lille jusqu’à nouvel ordre

BRUXELLES – Tous les vols d’Air Algérie assurant la liaison Alger-Bruxelles-Alger sont déviés sur l’aéroport de Lille (France) jusqu’à nouvel ordre, a-t-on appris mardi auprès de la représentation de la compagnie nationale à Bruxelles.

« Nous avons décidé de rediriger tous les vols de la compagnie durant les prochains jours vers l’aéroport de Lille-Lesquin en attendant la reprise de l’activité à l’aéroport de Bruxelles », a déclaré à l’APS le représentant d’Air Algérie à Bruxelles, Amine Messraoua.

Le P-DG de la société gestionnaire de l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem, Arnaud Feist, a affirmé mardi aux médias belges qu’un retour à la normal dans l’activité de l’aéroport, fermé après les attentats du 22 mars,  prendra des mois, misant sur une reprise partielle dès mercredi.

« Seule une reprise progressive de l’activité est envisageable car la structure provisoire ne pourra pas absorber tout le volume habituel, d’avant les attentats », a-t-il déclaré aux médias belges.

« Même si les structures du bâtiment sont intactes, tout devra y être reconstruit. Cela prendra des mois… », a-t-il averti.

« Nous sommes en contact permanent avec le gestionnaire de l’aéroport pour suivre l’évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires en temps opportun », a indiqué M. Messraoua, écartant une éventuelle reprise de la ligne Alger-Bruxelles-Alger d’ici le début de la semaine prochaine.

Selon M. Messraoua, toute reprise de l’activité à l’aéroport de Bruxelles-Zaventem ne serait dans l’immédiat que d’une façon temporaire et partielle, ce qui ne permettrait pas à la compagnie nationale d’opérer dès la reprise.

« La priorité pour le gestionnaire de l’aéroport de Bruxelles est de permettre aux compagnies qui opèrent le matin de reprendre leur activité car c’est à ce moment qu’on enregistre un grand rush », a-t-il expliqué.

Toutefois, M. Messraoua a assuré que toutes les mesures ont été prises pour l’acheminement des voyageurs à destination et dans de bonnes conditions.

La continuation depuis Lille vers Bruxelles, a-t-il poursuivi, se fera par voie terrestre grâce aux navettes mises en place par la compagnie.

L’aéroport de Bruxelles qui a été secoué le 22 mars par un double attentat-suicide, organisait mardi après-midi une simulation de grande envergure pour tester le dispositif temporaire d’enregistrement mis en place.

Source : Algérie Presse Service